POESIE

L’AMOUR FOU (L’AMOUR COMME LA MER)

L’amour comme la mer se retire de nous,

La mer telle l’amour efface les remous,

l’amour qui enchaîne la mer, la mer qui se déchaîne,

les lames de la mer,

les larmes de l’amour,

l’amour en mer… l’amour amère

l’amour d’une mère, l’amour de la mer.

La mer et puis l’amour se ressemblent,

elle s’assemblent depuis toujours,

laissant se briser L’écume de nos rêves,

dans les vagues de l’amour.

Et voguent les galères,

les galères de la mer,

les galères de l’amour.

L’amour la mer, la mer, l’amour,

assassine et aimante,

meurtrière et dansante

la mer comme l’amour se retire de nous,

emportant nos souvenirs dans ses entrailles,

sur des rives lointaines loin, si loin…

L’amour comme la mer,

se retire de vous,

un point c’est tout.